Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas

Je le sais, je te vois par la fenêtre de la salle à manger !

Quand ta tête disparaît, c’est que tes cheveux trempent dans le lait. Alors je me mets

à rire intérieurement.

 

Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas

Et puis, ce jour où un petit chat qui miaulait se mit sur ton chemin.

Tu n’étais pas pressé. Alors, tu l’as longuement caressé et il ronronnait si fort que tu voulais même l’emmener à l’école avec toi.

 

Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas

Mais n’en veux pas à ta maman, tu sais ! Elle est née un dimanche et puis, elle adore rêver, voilà tout... Alors, elle te laisse dormir un peu plus. C’est si bon aussi quelquefois de s’évader en songe, de voler, léger comme un oiseau... Et tu peux me

faire confiance, je sais de quoi je parle !

 

 

Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas

Tu sais, je le vois souvent lorsqu’il est tout seul sur la terrasse ; les pieds sur la table, café dans une main, chapeau de paille sur la tête...

Le chanceux ! Il en fait moins que Maman, c’est sûr...

 

Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas

Tu sais, je le vois souvent lorsqu’il est tout seul sur la terrasse ; les pieds sur la table, café dans une main, chapeau de paille sur la tête...

Le chanceux ! Il en fait moins que Maman, c’est sûr...

 

Journal d'un martinet

Aquarelle sur papier Arches

Texte Alain Plas